Quand le monde du sport se mobilise

Pour éviter que les grands événements sportifs ne deviennent aussi de grands moments de gaspillage, les Banques Alimentaires travaillent avec les fédérations, associations et clubs pour organiser la récupération des denrées invendues. Après l’EURO 2016 (8 tonnes collectées) et le Mondial de handball 2017 (2 tonnes), le réseau se mobilise à l’occasion de la coupe du monde de football féminin. Reportage.

Des initiatives qui élargissent le réseau

La Coupe du monde de football féminin se déroule cette année en France, et elle donne lieu à un partenariat entre la FIFA et la Fédération Française des Banques Alimentaires. L’idée : récupérer les invendus des buvettes dans les stades qui accueillent des matchs. Depuis le début de la compétition, la Banque Alimentaire de l’Isère a ainsi pu récupérer 400 kilos de sandwichs en marge des matchs organisés au Stade des Alpes de Grenoble. Ils sont redistribués aux associations partenaires, notamment pour les maraudes.   Depuis plusieurs années, cette Banque Alimentaire organise par ailleurs déjà des collectes avec l’appui de cent clubs de football locaux lors des tournois des équipes des enfants. « C’est un partenariat très intéressant car il nous permet d’être présents au cœur des territoires et de toucher un public de jeunes et leurs familles », souligne Christian Chédru, son président. « Certains jours de match, les volontaires de la Banque Alimentaire sont également présents dans les stades de hockey et de rugby de Grenoble, grâce à un partenariat noué avec les clubs de jeunes supporters, ce qui élargit considérablement nos réseaux, au-delà des écoles et des entreprises ». Cet appui du monde sportif a permis de récolter deux tonnes de denrées alimentaires cette année. 

Ramasse sandwichs Banque Alimentaire du Rhône

Une convention tournée vers l’avenir

La Banque Alimentaire du Rhône a également noué des liens étroits avec le monde sportif. Depuis 2016, grâce à un accord avec l'entreprise de restauration collective Sodexo et OL Fondation, ses volontaires vont ainsi récupérer les invendus des stands du Groupama Stadium après chaque évènement sportif, mais aussi après les concerts ou les spectacles. « Durant la saison 2018-2019, près de 6 000 kilos de dons ont été récupérés, soit l’équivalent d’environ 25 000 sandwichs », se réjouit Jean-Paul Cottier, son vice-président.

Et grâce à un partenariat avec le Fondaction du Football, des jeunes en formation dans toute la France viennent faire des stages dans les entrepôts des Banques Alimentaires. Au-delà du terrain, le sport prend alors tout son rôle d’école de vie, pour sensibiliser les passionnés à la lutte contre le gaspillage alimentaire et la précarité.

Prochaines manifestations à suivre : l'Euro de volleyball en septembre, la Coupe du Monde de rugby en 2023 et peut-être les JO !  

 

Visite pédagogique de la Banque Alimentaire de la Somme
Visite pédagogique de la Banque Alimentaire de la Somme par de jeunes footballeurs en formation

 

Image principale
Thumbnail
Image principale
Thumbnail
Image principale
Thumbnail