Les actualités nationales

Filter
Réinitialiser les filtres
  • Afin de promouvoir la lutte contre le gaspillage alimentaire en toutes circonstances, certaines Banques Alimentaires tissent des partenariats étroits avec les organisateurs de salons ou foires événementielles, en  vue d’organiser des ramasses spéciales lors de ces grands rendez-vous.
  • Dans le prolongement des États Généraux de l’Alimentation et de la loi EGalim, l’ordonnance publiée à l’automne par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation étend les dispositions existantes en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire. En ligne de mire notamment, les opérateurs de la restauration collective et les industriels de l’agroalimentaire.
  • Au fil des années, les Banques Alimentaires ont su innover dans des solutions digitales pour renforcer leurs activités, que ce soit pour récupérer plus de denrées ou pour mieux les répartir par la suite. Retour sur plusieurs initiatives qui changent profondément la vie du réseau.  
  • Les Banques Alimentaires appellent aux dons de lait.
  • Lancé à l’occasion des 35 ans des Banques Alimentaires, le grand Tour de France du camion-cuisine a réuni des centaines de bénévoles et des milliers de bénéficiaires, et suscité de nombreuses vocations. Dans la dernière ligne droite, ce sont les régions Bretagne et Pays de la Loire qui ont décroché le maillot orange et récupéré le camion afin de proposer des ateliers culinaires tout au long de l’année. 
  • Le concept d’une Collecte Nationale est né en 1984, presque en même temps que la 1ère Banque Alimentaire en Ile de France. D’abord quasi-improvisé, puis plus organisé dès 1985 et enfin décliné sur l’ensemble du territoire dès 1986, l’événement est devenu LE moment fort du réseau.
  • Alors que la France compte 9,3 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté́, le réseau des Banques Alimentaires mobilise chaque année plus de 130.000 bénévoles qui collectent pas moins de 11% des denrées annuelles en 3 jours. 
  • Don
    Toujours plus proches des acteurs de terrain et des agriculteurs, les Banques Alimentaires nouent régulièrement des partenariats avec des producteurs afin de glaner les produits restés au sol après la récolte. L’occasion de récupérer des denrées supplémentaires, très appréciées des bénéficiaires, à commencer par les pommes de terre. Reportage.
  • Partenariats
    VERTONE renouvelle son engagement de mécénat de compétences auprès des Banques Alimentaires
    10 ans d’accompagnement.
  • Vie associative
    La précarité n’a pas de frontière : elle touche tous les profils et tous les âges, y compris les étudiants qui sont près de 20% à vivre sous le seuil de pauvreté en France selon une étude récente de l’IGAS. Les Banques Alimentaires multiplient initiatives et innovations pour apporter un soutien alimentaire à ce public qui a tendance à avoir peu recours aux associations de solidarité.