Foire Aux Questions

Corps

Les Banques Alimentaires

Quelle est la différence entre les Banques Alimentaires et les autres associations d’aide alimentaire ?

La plupart des associations d’aide alimentaires reçoivent des denrées des pouvoirs publics et achètent le reste. Elles distribuent ces denrées, reçues et achetées, directement aux personnes démunies. Les Banques Alimentaires, quant à elles, collectent gratuitement des denrées puis les distribuent à près de 5400 associations et CCAS. Les personnes en difficulté bénéficient ainsi de l’aide alimentaire des Banques Alimentaires auprès de leurs associations et CCAS.

Faites-vous appel aux dons ? Quels types de dons acceptez-vous ?

Les Banques Alimentaires recherchent différentes sortes de dons : denrées, financement, matériels, et temps ! Nous recherchons des dons de denrées de la part des industriels de l’agro-alimentaire, de la Grande Distribution et des producteurs et coopératives agricoles. Les particuliers sont invités à donner des denrées alimentaires le dernier week-end de novembre pour la Collecte Nationale dans les supermarchés, écoles et mairies. En savoir plus

Les Banques Alimentaires sont aussi à la recherche de dons financiers car elles doivent être équipées de matériel performant et doivent former leurs collaborateurs. Les frais de fonctionnement ainsi que les moyens techniques sont financés par des subventions des collectivités, des dons d’entreprises, de clubs-services et de particuliers, ainsi que des participations de solidarité versées par les associations distributrices. Il existe des avantages fiscaux pour les entreprises ainsi que pour les particuliers. Les Banques Alimentaires recherchent aussi des dons de matériel : par exemple, pour la collecte de produits frais, chaque Banque Alimentaire doit être dotée d’au moins un camion frigorifique ainsi que de moyens de stockage adaptés. Enfin, elles ont besoin de bénévoles, prêts à mettre leurs compétences, leur temps et leur engagement au profit des Banques Alimentaires. En savoir plus

Faîtes-vous appel aux dons financiers ?

L’essentiel de nos ressources viennent de subventions. Même si nous ne menons pas d’activités spécifiques de levées de fonds en direction du grand public, les dons sont néanmoins nécessaires et bienvenus. En savoir plus

Bénévoles

Comment devenir bénévole ?

Rien de plus simple : vous manifestez votre volonté d’être bénévole en déposant votre identité et vos coordonnées sur le présent site, en choisissant au préalable la Banque Alimentaire proche de chez vous. Vous pouvez, si vous le souhaitez, préciser les fonctions que vous pourriez exercer parmi celles qui sont proposées dans la Banque Alimentaire que vous aurez choisie. Vous serez ensuite contacté par un responsable de la Banque Alimentaire qui pourra vous demander des renseignements complémentaires et qui vous proposera un entretien permettant de préciser votre choix. Si nécessaire, vous pourrez faire un « parcours de découverte » de la Banque Alimentaire, en allant successivement sur plusieurs postes, avant de prendre une décision.

Puis-je être bénévole ponctuellement ?

Si des bénévoles collaborent régulièrement avec nous, d’autres n’interviennent que ponctuellement. L’exemple le plus significatif est représenté par la Collecte Nationale de fin novembre, au cours de laquelle près de 130 000 bénévoles se mobilisent de quelques heures à plusieurs jours. Ils recueillent les produits remis par les clients des grandes surfaces alimentaires ou aident à leur transport, à leur tri ou à leur stockage. Mais une aide ponctuelle est également réalisable en dehors de la Collecte annuelle. En savoir plus

Dois-je avoir une qualification ou une expérience particulière pour être bénévole ?

Non, ce n’est pas indispensable. Elle peut très bien ne pas concerner le secteur de l’agroalimentaire. De plus, de nombreuses fonctions ne requièrent pas de qualification poussée, car elles supposent surtout des qualités personnelles (méthode, goût du travail en équipe etc.) En outre, des formations sont organisées pour aider les bénévoles à accomplir leurs missions. 

A quel âge peut-on devenir bénévole ?

La nature des missions à exercer et des questions de responsabilité et d’assurance nous amènent à accueillir des bénévoles à partir de 14 ans. Les bénévoles mineurs doivent présenter une autorisation écrite de leurs parents. Les tâches qui seront confiées aux mineurs seront adaptées à leurs capacités physiques. Enfin, il n’y a pas de limite maximale d’âge pour être bénévole.

Mon état de santé me permet-il d’être bénévole ?

Certaines tâches nécessitent des aptitudes physiques. Elles peuvent être inadaptées à votre état de santé ou à un handicap. Mais des fonctions sont compatibles avec un état de santé déficient ou un handicap, car elles font davantage appel à des capacités intellectuelles. L’important est que vous en parliez ouvertement avec les responsables de la Banque Alimentaire. Votre sécurité et votre bien-être font partie de nos priorités. 

A quoi je m’engage en devenant bénévole ?

Un bénévole s’engage à respecter les statuts de la Banque Alimentaire et les règles de fonctionnement de celle-ci, notamment dans le domaine de la sécurité. Il adhère au projet associatif. Une convention de bénévolat vous sera proposée à votre signature. Le bénévolat s’organise avec une grande souplesse, dans un esprit de responsabilité des acteurs. Un bénévole peut ainsi à tout moment cesser son activité, modifier son rythme d’intervention ou changer de fonctions. Avec la Banque Alimentaire, vous déterminerez vos périodes d’intervention à l’avance, pour permettre l’organisation de l’activité. Mais cette programmation pourra être modifiée en fonctions de vos contraintes personnelles, en prévenant la Banque Alimentaire autant que possible. C’est notamment le cas lors des vacances scolaires, durant lesquelles des bénévoles s’absentent légitimement.

Comment serai-je accompagné à ma prise de fonctions ?

A votre arrivée, vous serez pris en charge par d’autres collaborateurs, pour vous aider à comprendre les objectifs et le fonctionnement de la Banque Alimentaire, ainsi que les tâches à accomplir. Des formations pourront vous être proposées, en fonction des missions qui vous seront données (certaines sont d’ailleurs indispensables - conduite d’un véhicule ou d’un engin de levage, manipulation des denrées).

Faut-il disposer de beaucoup de temps ?

Pour les bénévoles engagés avec régularité, la durée des interventions peut être de quelques heures par semaine. D’ailleurs, les 2/3 de nos bénévoles sont présents de ½ à 1 jour par semaine. Pour certaines fonctions, il est nécessaire de s‘investir davantage. Certaines missions peuvent s’accomplir à distance, à l’extérieur de la Banque Alimentaire. En définitive, la régularité de l’engagement est plus importante que la durée de chaque intervention bénévole.

Puis-je faire un essai avant de m’engager définitivement ?

Oui, si vous avez des hésitations sur votre capacité à être bénévole ou à exercer une fonction particulière, vous pouvez convenir de vous engager sur une période déterminée, puis de faire un bilan de cette expérience. En fonction de celui-ci, vous pourrez convenir, avec la Banque Alimentaire, de renoncer à votre engagement, mais plus souvent à modifier certains éléments de cet engagement (sa durée, sa fréquence, la nature des tâches etc.)

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre rubrique Gilets Orange.

Hygiène et Sécurité des Aliments

Comment contrôlez-vous les dates des produits ?

La majorité des aliments ont une date : soit une DLC (date limite de consommation) soit une DDM (Date de Durabilité Minimale). Les bénévoles qui collectent les produits sont formés pour reconnaître ces dates et ne prennent pas les produits dont la DLC est dépassée. Chaque Banque Alimentaire a au moins (pas que des bénévoles ) un Responsable Hygiène et Sécurité alimentaire qui vérifie et contrôle l’état de tous les produits : dates, températures, aspect…En savoir plus

Donnez-vous des produits à DDM dépassée ?

DDM signifie Date de Durabilité Minimale, ce qui signifie si la denrée a bien été conservée, elle ne posera aucun risque sanitaire. Elle reste donc parfaitement consommable  après sa DDM , mais son goût va s'affaiblir avec le temps. Néanmoins, nous ne distribuons des produits à DDM dépassée que si les produits ont été contrôlés avant : aspect, emballage, condition de stockage, température. C’est aussi un engagement des Banques Alimentaires de prêter attention aux personnes démunies qui font appel à l’aide alimentaire et qui ont droit à des produits de qualité conservés dans des règles d’hygiène et de sécurité optimales.

Donnez-vous des produits à DLC dépassée ?

Non, DLC signifie Date Limite de Consommation. Nous ne donnons aucun produit dont la DLC est dépassée car ces produits ne sont plus consommables.

Comment conservez-vous les produits ?

Chaque Banque Alimentaire est dotée d’un entrepôt avec des racks pour stocker les palettes de produits secs de la Collecte Nationale, de l’Union européenne, de l’Etat et des industries agroalimentaires. Elle stocke les produits frais dans des chambres froides positives et les produits surgelés dans des chambres froides négatives.

Comment les bénévoles sont-ils formés aux normes d’hygiène et de sécurité alimentaire ?

La Fédération Française des Banques Alimentaires a mis en place une formation pour les Responsables d’Hygiène et de sécurité alimentaire. Elle est dispensée par des professionnels (21 formateurs bénévoles et compétents) du secteur et est sanctionnée par un diplôme de Responsable Hygiène et sécurité alimentaire. Depuis 2007, une formation TASA décentralisée a été mise en place pour former non plus seulement les bénévoles des Banques Alimentaires mais aussi ceux des associations et CCAS partenaires. Chaque année sont ainsi formés plus de 3.000 personnes.

Associations partenaires

Comment organiser une Collecte dans un magasin ?

Pour organiser une Collecte, il suffit de contacter la Banque Alimentaire la plus proche de chez vous (dans votre département) en consultant notre carte.

Bénéficiaires

Comment recevoir de l’aide alimentaire ?

Partout en France, les Banques Alimentaires collectent et distribuent l’aide alimentaire aux associations et CCAS partenaires. Les personnes en difficulté bénéficient ainsi de l’aide alimentaire des Banques Alimentaires auprès de leurs associations et CCAS. L’accès à l’aide alimentaire est toujours temporaire et peut être renouvelée dans certaine situation au cas par cas. Pour cela contactez la mairie, ou le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre ville. Demandez un rendez-vous avec une assistante sociale, précisez que vous souhaitez examiner vos droits d’accès pour une aide alimentaire et demandez la liste des documents à apporter le jour du rendez-vous. L’assistante de service sociale évaluera votre situation et estimera la nécessité ou non de vous orienter vers une structure d’aide alimentaire. Elle vous indiquera une adresse et la durée de l’aide. En cas d’urgence (si vous n’avez plus rien à manger dans l’immédiat), identifiez l’association d’aide alimentaire la plus proche de chez vous en recherchant sur internet et présentez-vous directement. Une aide de secours vous sera généralement proposée, mais il faudra, de toutes façons, prendre ensuite rendez-vous avec une assistante sociale pour évaluer votre situation et la possibilité d’avoir accès à l’aide alimentaire.

Pour en savoir plus, cliquez ici