Santé et précarité : enjeu majeur de l’aide alimentaire

Accroche
1 personne sur 2 recevant une aide alimentaire en France rencontre des problèmes de santé. Les Banques Alimentaires, face à cette réalité, tentent d’apporter des solutions pour les bénéficiaires.
Corps

L’état de santé fragilisé par la précarité 

Les inégalités de santé résultent souvent de l’accumulation, tout au long de la vie, de désavantages sociaux, suite à des changements ou épreuves de vie (divorces, chômage…). Un incident de vie ou de santé peut également faire basculer une vie dans la précarité en seulement quelques mois. L’étude du CSA réalisée en 2016 pour le réseau des Banques Alimentaires alerte sur la santé des bénéficiaires de l’aide alimentaire : 1 bénéficiaire sur 2 rencontre des problèmes réels de santé : problèmes de vue (36%), dentaires (32%), troubles psychologiques (24%). Le diabète et le surpoids touchent aussi ces personnes. 

L’alimentation, premier facteur de prévention santé

Alimentation

L’alimentation, essentielle à la santé

Bien manger est essentiel pour vivre et encore plus, pour survivre. En situation de précarité, l’aide alimentaire s’avère décisive pour aider au mieux les personnes démunies et leurs familles. 

Les mamans et les tout-petits

Pour accompagner idéalement les personnes en situation de précarité ayant des enfants de 0 à 3 ans (grossesse, allaitement, diversification alimentaire, estime de soi), les Banques Alimentaires distribuent des kits d’auto-formation, fournis par le Grand Forum des Tout-Petits, à tous les accompagnants des associations et CCAS partenaires, ainsi qu’aux animatrices d’ateliers-cuisine. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur le site http://www.legrandforumdestoutpetits.fr/

Les diabétiques

La France compte 4 millions de patients diabétiques. Le diabète est 3 à 4 fois plus fréquent chez les populations précaires. Cela s’explique par plusieurs facteurs : une alimentation déséquilibrée et souvent un manque d’activité physique, l’absence de suivi médical régulier. L’objectif du partenariat avec la Fédération Française des Diabétiques est de permettre de mener des actions communes pour améliorer la connaissance de cette maladie chronique, d’encourager les comportements préventifs et de sensibiliser sans culpabiliser. 

Logo Fédération Françaises des Diabétiques

 

Image principale
Thumbnail
Image principale
Thumbnail
Image principale
Thumbnail