Les services civiques d’Unis-Cités se mobilisent pour la collecte

Accroche
Plusieurs Banques Alimentaires ont noué un partenariat avec des antennes locales d’Unis-Cité, l'association qui propose à des jeunes de s'engager pour l'intérêt général en service civique.
Corps

Les jeunes en première ligne

Chaque année, leur aide est très précieuse. Ce week-end - et comme depuis une dizaine d’années - un groupe de jeunes âgés de 16 à 25 ans en service civique Unis-Cité viendra prêter main-forte pour la Collecte Nationale de la Banque Alimentaire des Deux-Sèvres. Cette année, ils seront une trentaine, répartis en binômes dans les magasins de Niort. Ils distribueront les sacs de collecte et récupéreront les dons aux côtés des bénévoles de la Banque Alimentaire et des associations partenaires. « Ces derniers sont enchantés d’avoir ces jeunes avec eux et les donateurs sont plus sensibles face à ces équipes mixtes », se réjouit Gérard Russeil, responsable avec Pierre Russeil de la collecte, qui les reçoit en amont à l’entrepôt de la Banque Alimentaire pour leur présenter l’opération. 

Unis cités

Un moment de partage et de sensibilisation

Du côté de la Banque Alimentaire des Bouches-du-Rhône, l’intervention auprès des services civiques d’Unis-Cité se fait dès leur première journée d’intégration, en octobre. « J’explique ce qu’est la Banque Alimentaire, à quoi ça sert, qui en bénéficie, et ce pour quoi on va les solliciter. Généralement, ils sont très motivés, notamment lorsqu’ils comprennent que cela bénéficie potentiellement à leurs voisins, leurs amis… », souligne Alain Gardanne, responsable de la collecte. Chaque année, environ 130 jeunes bénévoles sont mobilisés sur les communes d’Aix, de Marseille et de Miramas, le vendredi et le samedi. « Certains, pris dans l’enthousiasme de l’opération, reviennent même aider le dimanche matin ! », se réjouit-il, lui qui souligne aussi le volontarisme des animateurs, qui aident à répartir les jeunes sur les différents magasins selon les besoins. « Si on ne les avait pas pour nous aider, nous serions obligés de réduire le nombre de magasins où nous collectons », souligne-t-il.   Un partenariat gagnant-gagnant, estime Jérôme Baudoin, coordinateur équipe et projet à Unis-Cité dans les Deux-Sèvres: « à cet âge-là, ils manquent parfois de confiance en eux. Participer à cette action solidaire les valorise beaucoup, sans compter que cela les sensibilise ». Et surtout une belle journée en perspective pour les bénévoles de tout âge. 

Image principale
Thumbnail
Image principale
Thumbnail