Témoignage de "Gilet orange" : « J’avais soif d’échanges »

19.01.2018
Témoignage de "Gilet orange" : « J’avais soif d’échanges »
Comme beaucoup de bénévoles, Noëlle Pont, 70 ans, a revêtu le Gilet orange une fois à la retraite. Depuis 2008, elle est bénévole à la Banque Alimentaire de la Haute-Marne, à Saint-Dizier, où elle est chargée d’animation réseau.

« Après une carrière de secrétaire, je voulais bouger et faire des rencontres différentes, au plus près de ‘l'humain’ », se souvient Noëlle Pont. En tant que « CAR » (Chargée d'Animation Réseau), elle visite les associations partenaires  et s'assure que ces dernières ont ce qu'il leur faut, , accueillent bien leurs bénéficiaires, respectent les obligations, transmettent bien les documents de référence sur le logiciel Passerelle… Elle les aide aussi à remplir leur dossier d'habilitation. « C'est un rôle charnière : nous faisons passer les informations entre les 44 associations partenaires du territoire et la Banque Alimentaire ». 

Curieuse et sociable, Noëlle Pont a un but : rencontrer l'autre et échanger. « D'ailleurs, avec mon mari nous aimons voyager. Il était donc logique d'avoir aussi cette démarche chez moi ». Dix ans plus tard, le bilan est positif : « Humainement, ma mission m'enrichit : les responsables des associations partenaires que je rencontre ont des profils, des parcours et des approches très divers ». 

Une rencontre l'a beaucoup marquée : celle avec Michel Boncourt, l'ancien président de la Banque Alimentaire de la Haute-Marne. « Il m'a formée quand je suis arrivée. Il était très exigeant mais aussi très humain, il m'a appris mon métier de bénévole et m'a fait découvrir toutes ces petites associations que je ne soupçonnais pas mais qui œuvrent sur notre territoire ». 

Une soif d'échanges humains qui fait parfois regretter à Noëlle la multiplication des tâches administratives imposées ces dernières années par l’Etat et l'Europe. « Cela nous coupe parfois un peu de la réalité de terrain », regrette-t-elle, « mais on y arrive toujours ! ». 

 

Noelle, à son bureau après une visite d'associationNoelle, à son bureau après une visite d'association

FFBA - share