Panorama d’un réseau engagé

08.09.2017
Panorama d’un réseau engagé
Femmes et hommes, jeunes ou retraités, nouveaux venus ou engagés de longue date : les « Gilets orange » sont la Banque Alimentaire. La Fédération s’est associée en début d’année à Recherches & Solidarité pour mener une étude permettant de mieux connaître celles et ceux qui s’engagent sur le terrain et donnent de leur temps pour venir en aide aux plus démunis.

L’envie d’être utile

Pourquoi choisit-on de devenir bénévole dans une Banque Alimentaire ? L’envie d’être utile pour la société, bien sûr, et d’agir pour les autres. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que 44% de nos bénévoles sont engagés dans au moins une autre association. Travailler au sein des Banques Alimentaires est également perçu comme une action « concrète », et la  lutte contre le gaspillage comme une « cause » qui mérite d’être défendue. 

Pour beaucoup, rejoindre notre réseau est aussi de donner du sens à son quotidien une fois la retraite venue. L’envie de rejoindre une équipe et de participer à une aventure collective est également prégnante. D’ailleurs, 38% nous rejoignent sur la suggestion d’un ami ou d’un proche – le bouche-à-oreille ayant encore de beaux jours devant lui.

Bouger pour continuer à se motiver

Enfin, si l’ancienneté des bénévoles est dans la moyenne nationale (40% de personnes engagées depuis au moins 5 ans), leur engagement est particulièrement intense : 88% s’investissent plusieurs heures par semaine, avec une majorité présente plus de 10 heures hebdomadaires. La moitié d’entre eux mènent d’ailleurs un véritable parcours au sein de notre réseau, passant d’un poste à l’autre, changeant ainsi de missions et de responsabilités. 

Ce rôle évolutif doit encore être renforcé si l’on en croit les résultats remontés par l’étude. De la même manière, la Fédération Française des Banques Alimentaires souhaite renforcer ses actions en faveur de la formation, du conseil et plus généralement du soutien aux missions (que ce soit par des moyens financiers ou matériels). Quant à la reconnaissance du travail considérable effectué, nous ne répéterons jamais assez à quel point nos « Gilets orange » sont formidables. 

 

FFBA - share