Les jeunes fortement mobilisés à nos côtés

15.11.2017
Les jeunes fortement mobilisés à nos côtés
Toutes les générations sont mobilisées pour la lutte contre la précarité alimentaire. Si la Collecte Nationale est un moment phare de l’année, les Banques Alimentaires s’efforcent de sensibiliser plus largement ces jeunes générations qui, demain, auront l’opportunité de changer les choses.

Une journée pour parler aux plus jeunes

Sensibiliser les nouvelles générations à la lutte contre la précarité et le gaspillage alimentaires est un enjeu majeur pour les Banques Alimentaires. C'est pourquoi le 16 octobre dernier - journée mondiale de l’alimentation et journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire - de nombreuses actions à destination des jeunes ont été lancées dans toute la France.

Les établissements scolaires et supérieurs étaient naturellement des partenaires de choix. La Banque Alimentaire du Gard a ainsi organisé une action de sensibilisation et de recrutement de bénévoles au sein d'un lycée professionnel, tandis qu’en Ile-de-France, des bénévoles se sont rendus dans plusieurs classes d'une école primaire à Bobigny.

A Bordeaux, c’est une opération « Pat & Pot » qui a été organisée, avec un déjeuner à la cantine uniquement composé de pâtes et de compote, facturé au tarif habituel. Les économies réalisées ont été reversées à la Banque Alimentaire de Guadeloupe pour les victimes des ouragans. 

Des centaines de jeunes aux côtés de la Banque Alimentaire de la Loire

Autre département, autre initiative : dans la Loire, cinq étudiants en bachelor commerce international ont mené un projet tutoré avec la Banque Alimentaire du département. Le but : intervenir une trentaine de minutes dans l'ensemble des classes d'un établissement scolaire du primaire au supérieur – soit 600 élèves -  afin d'expliquer le travail des Banques Alimentaires et la nécessité de lutter contre le gaspillage et la précarité alimentaires. 

En parallèle, 74 interventions dans 22 établissements scolaires et supérieurs du département ont été menées par 6 bénévoles afin de recruter de jeunes volontaires pour la collecte nationale. Organisés en équipes, ils feront la collecte en magasin, à raison de trois heures par permanence. Chaque matin, un bénévole de la BA se rendra sur place pour mettre l'équipe en route. Puis les consignes seront transmises d'équipe en équipe. « Les collectes en magasin réalisés par les jeunes sont très efficaces : ils font ça entre copains, et ce dynamisme et la bonne humeur qui se dégagent plaisent aux clients qui ont ainsi tendance à donner plus », explique Pierre Bouvard, en charge de la communication de la Banque Alimentaire de la Loire. « Chaque année grâce au nombre croissant de jeunes bénévoles, nous arrivons à couvrir trois à quatre magasins de plus ».

En 2016, cette mobilisation avait permis de récolter plus de 161 tonnes de nourriture, contre 156 tonnes en 2015. 1000 jeunes de 16 à 25 ans s’étaient alors portés volontaires et ils devraient être 1100 jeunes cette année - soit 45% du besoin total pour cette opération qui concerne 97 magasins. 

 

 

 

FFBA - share