Etats Généraux de l’Alimentation : encore un effort

28.12.2017
Etats Généraux de l’Alimentation : encore un effort
La 1ère phase des Etats Généraux de l’Alimentation s’est clôturée le 21 décembre dernier. Invitée à participer aux débats, la Fédération Française des Banques Alimentaires a pu faire valoir ses positions et émettre des propositions dont certaines ont été retenues. En attendant la suite et leur mise en application.

Les débats ont été riches, les conclusions étaient attendues, les décisions prises sont plutôt encourageantes même si leur mise en application sera scrutée de près : la 1ère phase des Etats Généraux de l’Alimentation qui s’est clôturée fin 2017 a permis de mettre la lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaires au premier plan, et rien que pour ça, l’initiative mérite d’être saluée.

Pour la 1ère fois, l’ensemble des parties prenantes étaient conviés à la table, ce qui a permis de faire un tour d’horizon complet de la question de l’aide alimentaire, et de n’occulter aucun aspect. Agriculteurs, distributeurs, associations, chercheurs, chacun a pu faire entendre sa voix, dans une démarche constructive et respectueuse.

En plus de présenter aux acteurs présents le réseau et l’action formidable menée sur le terrain par les Gilets orange, la Fédération des Banques Alimentaires a profité de l’occasion pour formuler plusieurs propositions visant à soutenir les associations d’aide alimentaire au quotidien, à encourager les dons agricoles et industriels, à renforcer leur qualité, à défendre le FEAD* ou encore à multiplier les initiatives et les partenariats au niveau local. 

Ce rendez-vous nous a également permis de soutenir l’intégration de l’aide alimentaire dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, afin de faire émerger au niveau national la notion de « lutte contre la précarité alimentaire ». Plus qu’une reconnaissance du travail effectué sur le terrain, il s’agit d’intégrer notre action dans un dispositif plus global d’accompagnement des personnes précaires. 

Les prochains mois seront l’occasion pour la Fédération de s’assurer que les paroles sont bien suivies d’actes. Nous continuerons de participer aux discussions avec la même attitude bienveillante et constructive, mais surtout exigeante. 

* Fonds européen d’aide aux plus démunis 

 

Retrouvez ci-dessous les six propositions des Banques Alimentaires

FFBA - share