35 ans et toujours fidèles au poste

Les Banques Alimentaires ont cette année 35 ans. L’occasion de mesurer le chemin parcouru mais surtout de regarder vers l’avenir et les prochains défis à relever.

" C’est en 1984 que la première Banque Alimentaire a vu le jour à Paris, sous l’impulsion du monde associatif et de son fondateur, Bernard Dandrel. 35 ans déjà et nous sommes toujours là, fidèles au poste et à nos engagements. Dès le premier jour, notre rôle était clairement défini : collecter gratuitement des produits alimentaires pour permettre aux associations de les redistribuer aux plus démunis, et ainsi lutter à la fois contre la précarité et le gaspillage alimentaires. Et si les années ont passé, si le contexte a changé, l’urgence, elle, est restée la même.

Nous nous sommes structurés pour faire face à cette urgence. Aujourd’hui, avec 108 implantations réparties sur l’ensemble du territoire métropolitain et d’outre-mer, les Banques Alimentaires se mobilisent tout au long de l’année pour collecter les denrées – plus de 100 000 tonnes chaque année, soit l’équivalent de plus de 220 millions de repas distribués à environ 2 millions de bénéficiaires.

Au-delà des chiffres, nous avons vu, en l’espace de 35 ans, les volontés se mobiliser, les réseaux s’organiser, les solidarités se fédérer. Chaque jour, ce sont des milliers de bénévoles de tous âges et tous horizons qui donnent de leur temps et de leur énergie pour collecter, trier, réacheminer les denrées. Ce sont des milliers d’associations et de partenaires qui font le lien avec les bénéficiaires, des centaines de mécènes et de donateurs qui nous aident à aller toujours plus loin dans nos missions. Et bien sûr, ce sont des millions de citoyennes et de citoyens qui font preuve chaque année, au moment de la Collecte Nationale, d’une générosité et d’une solidarité exemplaires.

Le sens de ces 35 années d’engagement et de solidarité est clair : faire de notre combat un premier pas vers un accompagnement global des plus démunis. Lutter contre la précarité alimentaire, c’est aussi lutter contre l’exclusion, c’est créer des passerelles vers les autres et vers l’emploi, tisser du lien social. C’est tout cela que nous défendons au quotidien. 

De nouveaux défis nous attendent dans les prochaines années : favoriser la transformation des produits pour leur donner une deuxième vie et créer les emplois liés à cette activité, développer des applications digitales, renforcer notre réseau d’associations partenaires... 

Les Banques Alimentaires, rencontre de la compétence et du cœur, continuent à affirmer leurs ambitions et valeurs au service des plus démunis et isolés."  

Jacques Bailet,

Président du réseau des Banques Alimentaires

Image principale
Thumbnail
Image principale
Thumbnail
Image principale
Thumbnail