Ouvert tout l’été

03.07.2017
Ouvert tout l’été
Pas de pause estivale pour les Banques Alimentaires, ou presque. Au moment où de nombreuses associations ferment leurs portes pour des congés bien mérités, et alors que certains bénévoles prennent eux aussi la route des vacances, la collecte des denrées se poursuit quoi qu’il arrive.

Assurer la distribution et la ramasse tout l’été

« Du 15 juillet à la fin août, une trentaine d’associations de la métropole bordelaise sont fermées », explique Pierrette Castagné de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde. «  Du coup, on assure nous-mêmes la distribution à raison de 5 jours par semaine sur 4 sites ». Il faut dire qu’en Gironde comme partout en France, même la grande distribution compte sur les bénévoles des Banques Alimentaires pour continuer à remplir leur mission l’été. Et pour Bruno Bernat, secrétaire général adjoint de la Banque Alimentaire de Bordeaux, « on ne peut pas casser cette chaîne de partenariat, même momentanément. Alors, on s’organise en conséquence ».

 

Des bénévoles toujours mobilisés

Si les distributions ne désemplissent pas, encore faut-il trouver assez de bénévoles présents à ces dates pour assurer l’organisation logistique. A la Banque Alimentaire de la Loire, on a ainsi choisi de se concentrer sur deux jours, les mardis et les mercredis de 10h à 11h30. « 25 bénévoles sont nécessaires à ces distributions organisées à l’initiative du CCAS* de Saint-Etienne, avec l’aide de plusieurs associations », précise Pierre Bouvard. Outre les habitués, il n’est pas rare de croiser des jeunes venus en renfort, tandis que certains retraités n’hésitent pas à interrompre leurs congés pour venir un jour par semaine profiter de cette ambiance particulière.

 

Prendre le temps de faire plus

La distribution d’été, c’est aussi l’occasion pour certaines Banques Alimentaires d’organiser des animations, comme à Besançon où « les bénéficiaires de 9 associations, réunis pour l’occasion à Montrapon Distribution Alimentaire, peuvent apprendre à gérer leur budget avec le CCAS* ou à cuisiner les produits qui leurs sont distribués grâce aux conseils du chef Benoît Rotschi…  tout en attendant d’être servis », précise Michel Jeannin de la Banque Alimentaire de Franche-Comté. 

C’est un peu tout cela les distributions d’été aux Banques Alimentaires : des moments d’échange privilégiés, des distributions d’eau pour éviter les malaises quand la température grimpe, des tickets de passage pour éviter toute tension… Et le sentiment d’être utile

 

* CCAS : Centre communal d’action sociale

FFBA - share