La lutte contre le gaspillage alimentaire, ADN des Banques Alimentaires depuis plus de 30 ans

12.02.2017
La lutte contre le gaspillage alimentaire, ADN des Banques Alimentaires depuis plus de 30 ans
Un an de la loi Garot : les Banques Alimentaires poursuivent leur action contre le gaspillage alimentaire

Cela fait plus de 30 ans que les Banques Alimentaires récupèrent des invendus et des produits voués à la destruction pour les redistribuer, via leurs 5300 associations et CCAS partenaires, aux personnes en situation de précarité. Une personne sur deux recevant de l’aide alimentaire en France bénéficie de denrées collectées par les Banques Alimentaires.

 

En 2016, ce sont 67.000 tonnes (sur les 105.000 tonnes récoltées gratuitement) de denrées qui ont été sauvées de la destruction par les Banques Alimentaires. « C’est dans l’ADN des Banques Alimentaires de lutter contre le gaspillage alimentaire. La loi Garot a permis d’apporter un cadre légal et de généraliser le don alimentaire, via la convention de don » explique Jacques Bailet, président de la Fédération Française des Banques Alimentaires.

 

Aucune denrée n’est achetée par les Banques Alimentaires, qui récupèrent les invendus encore consommables de la grande distribution. Dans  les hypermarchés et supermarchés, les Banques Alimentaires collectent au quotidien des produits frais proches de leur date limite de consommation, des fruits et légumes…soit 38% des denrées collectées, avec plus de 2000 magasins partenaires. Elles collectent aussi auprès des producteurs agricoles et industriels (26 %) et auprès des particuliers (12%) lors de la collecte nationale.

 

Pour en savoir plus sur notre action quotidienne, cliquez ici.

 

FFBA - share